Écologie globale

Astuces pour se rafraîchir sans climatisation

La climatisation est omniprésente : dans les habitations, les centres commerciaux, les cinémas, les voitures, les institutions publiques… Partout. Et de plus en plus.

Le Qatar, l’un des pays les plus chauds au monde, a même été jusqu’à installer des systèmes de climatisation dans les rues, tant la chaleur est accablante.

Or, cette clim censée nous rafraichir rejette de l’air chaud et émet de grandes quantités de CO2, accentuant ainsi le réchauffement climatique. Cherchez l’erreur. 🤔 C’est un cercle vicieux car plus il fait chaud, plus on a envie de rafraichir l’air en installant des climatiseurs pour que ce soit vivable… et plus on installe de climatiseurs, plus la chaleur augmente !

Climatisation

Sur un autre plan, les chauffages installés sur les terrasses des bars et restaurants en hiver afin que les clients puissent consommer dehors, ce n’est pas mieux ! Quand il fait froid : on reste à l’intérieur, ou on se couvre bien, mais on n’allume pas de chauffage à l’extérieur !

Le monde ne tourne décidément pas rond. Mais revenons-en à nos moutons.

Comment avoir moins chaud et rafraîchir l’air sans clim ?

Au lieu de continuer à installer à tout bout de champ des climatiseurs énergivores et très peu esthétiques dont l’impact environnemental ne s’arrête pas au réchauffement climatique, tournons-nous vers d’autres solutions plus écolos pour faire baisser la température en été ! 🙂

Climatisation_Se mouiller pour avoir moins chaud
  • Installer des ventilateurs de plafond (souvent avec luminaire intégré), ventilateurs sur pied, ventilateurs-brumisateurs, rafraîchisseurs d’air… qui sont nettement moins impactants qu’un climatiseur.
  • Placer des bouteilles d’eau congelées ou une serviette humidifiée devant un ventilateur : cela permet de rafraîchir davantage la pièce.
  • Se mouiller/brumiser régulièrement le visage, les cheveux, les membres du corps, prendre des douches juste tièdes pour faire descendre la température du corps. Pas de douche glacée au risque que le corps ne « travaille » pour nous réchauffer, ce qui n’est pas l’effet recherché. Un ancien flacon vaporisateur récupéré fera très bien l’affaire pour vous brumiser, n’allez pas acheter de brumisateur à usage unique !
  • Apposer un linge humide sur une partie du corps pour faire baisser sa température.
  • Tremper pieds ou mains dans une bassine d’eau froide. Ce sont des parties du corps qui diffusent la chaleur. Les mouiller permet de se rafraîchir efficacement.
  • Boire régulièrement de l’eau.
  • Éviter de faire entrer le soleil à l’intérieur, en gardant les rideaux, volets et stores fermés ou à peine entrouverts tant que le soleil tape. Si la température extérieure est beaucoup plus élevée que la température intérieure, garder aussi les fenêtres fermées. Sinon, les ouvrir, idéalement dans plusieurs pièces, pour faire courant d’air.
  • Ouvrir les fenêtres et les volets le soir/la nuit ou très tôt le matin, pour faire entrer de l’air plus frais.
  • Éviter les efforts physiques, et surtout au moins 2 heures avant d’aller au lit pour ne pas augmenter la température corporelle au moment de se coucher.
  • Tendre des linges humidifiés devant les fenêtres.
  • Éviter d’utiliser des appareils dégageant de la chaleur tel que le four ou les plaques de cuisson.
  • Végétaliser son balcon, sa terrasse, ses façades, et à plus grande échelle, les villes : les plantes vertes, les arbres constituent une climatisation naturelle ultra efficace. Ils font de l’ombre, captent les émissions de CO2 et permettent de fortement diminuer la température. Les municipalités devraient avoir pour obligation de planter des arbres chaque fois que possible, créer des espaces verts, végétaliser des façades, au lieu de (re)construire des bâtiments. En plus de rafraichir, la végétation permet d’embellir notre cadre de vie et apporte un sentiment de bien-être, sans compter les bénéfices pour la biodiversité.
  • Planter des arbres (ou offrir des arbres à planter) grâce à Reforest’Action, une entreprise à vocation sociale qui permet de planter des arbres partout dans le monde, là où le besoin se fait le plus sentir. Pour en savoir plus, je vous invite à lire mon article Je plante des arbres.

Au cours des deux prochaines années, l’Angleterre s’engage à planter 130 000 arbres dans ses villes pour lutter contre le réchauffement climatique. Faisons de même !

Climatisation naturelle

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager et à commenter ! 😊
Vous pouvez aussi soutenir mon travail sur Tipeee, merci d’avance ! 🙏