Plats, céréales, légumes

Flammekueche végétalienne aux champignons

J’ai toujours eu du mal à prononcer, et surtout à orthographier ce mot correctement : flamenkeuch, flammkeuche, flammenkuechflamenküche, flammenkuch… je m’y perds ! 😜 Mais quelque part c’est compréhensible, déjà parce que je ne suis pas alsacienne et que je n’ai jamais appris l’allemand, mais aussi parce que plusieurs graphies seraient acceptées : flammekueche, flammeküeche (avec le tréma), flammenküche, flammeküche, flammenkueche et flammenkuchen. Du coup, moi ça m’embrouille tout ça. ^^ La première graphie, celle que j’ai choisie pour le titre de ma recette, semble la plus répandue. Dans tous les cas, n’hésitez pas à me dire si je me trompe !

Et bref, pour faire simple, nous l’appellerons par son petit nom Flamm. 😉

Cette tarte flambée (cuite à la flamme et non flambée à l’alcool !) nous vient de feu la région Alsace-Lorraine, aujourd’hui regroupée avec la Champagne et l’Ardenne sous le nom de Grand Est. [Purée, j’ai vraiment l’impression de vous donner un cours aujourd’hui, je crois que je vais arrêter là ! ^^]

Flammekueche végétalienne aux champignons

Traditionnellement, la pâte ne contiendrait pas de levure, seulement de la farine, de l’eau, de l’huile et du sel et est recouverte de crème fraîche épaisse ou de fromage blanc – parfois un mélange des deux –, d’oignons et de lardons, le tout rapidement cuit dans un four à pain très chaud. Il existe plusieurs variantes de garniture mais celle-ci reste la plus classique.

Je vous en propose une version un peu différente, avec une pâte levée à base de farines d’épeautre ancien et de petit épeautre, mais surtout végétalienne : ici, les champignons viennent remplacer les lardons, et la crème ou le fromage blanc sont remplacés par du yaourt au soja. J’ai mis 200 g de yaourt, mais je trouve qu’il en manquait un peu, donc je vous note dans la recette 300 g et là, je pense que ça sera parfait. 😊

🍅 La recette 🍅

Pour une très grande flamm, ou deux moyennes :
La pâte :
– 140 g de farine d’épeautre ancien
– 80 g de farine de petit épeautre
– 1/4 de cube de levure de boulanger
– 12 cl d’eau tiède
– 1 cuil. à soupe d’huile d’olive
– 1/2 cuil. à café de sel
La garniture :
– 2 oignons jaunes
– 300 g de yaourt au soja
– 200 g de champignons de Paris frais
– Noix de muscade moulue (au goût)
– Huile d’olive
– Sel, poivre

1. Préparez la pâte : dans un saladier, diluez la levure dans environ la moitié d’eau tiède. Ajoutez les farines, le sel et l’huile, en faisant en sorte que le sel n’entre pas en contact direct avec la levure. Mélangez grossièrement avec une cuillère, en ajoutant progressivement le reste d’eau, puis pétrissez quelques instants à la main. Vous pouvez bien sûr utiliser un robot avec crochet si vous préférez.

2. Couvrez d’un torchon et laissez lever la pâte dans un endroit chaud et à l’abri des courants d’air au moins 1 h 30, ou toute une nuit au réfrigérateur. (On peut encore la laisser pousser au sortir du réfrigérateur, le temps de préparer la garniture.)

3. Émincez très finement les oignons. Nettoyez et émincez finement les champignons (pas de gaspillage, on conserve les pieds aussi !).

4. Faites revenir à feu doux les oignons et les champignons dans deux poêles différentes avec un peu d’huile d’olive, en remuant régulièrement pour ne pas que ça accroche ou que les oignons brunissent. Ils doivent devenir translucides/blonds, mais pas colorer de trop. Concernant les champignons, quand ils ont rendu leur eau et que celle-ci s’est évaporée, vous pouvez les retirer du feu.

5. Dans un petit saladier, assaisonnez le yaourt au soja avec du sel, du poivre et de la muscade.

6. La garniture est prête, votre pâte a levé : farinez un peu le dessus de cette dernière, dégazez-la avec le poing et étalez-la finement de manière à pouvoir recouvrir une plaque de four entière, sinon, divisez la pâte en deux avant de la dégazer et de l’étaler en deux cercles.

7. Recouvrez une plaque de four de papier sulfurisé et placez-y la pâte, en la roulant autour du rouleau à pâtisserie et en la déroulant sur la plaque (ou déposez vos deux cercles de pâte sur deux plaques).

8. Étalez le yaourt au soja sur la pâte, puis répartissez les oignons et enfin les champignons. Salez et poivrez un peu.

Flammekueche végétalienne aux champignons

9. Enfournez dans un four préchauffé à 250 °C pendant environ 8 minutes et dégustez aussitôt.

Variante : remplacez les champignons par des « lardons » de tofu fumé légèrement revenus à la poêle.

Flammekueche végétalienne aux champignons

 

Cette recette vous a plu ? N’hésitez pas à la partager et à commenter ! 😊
Vous pouvez aussi soutenir mon travail sur Tipeee, merci d’avance !
 🙏