Écologie globale

Pierre Rabhi : La croissance est un problème, pas une solution.

Aujourd’hui, j’ai décidé de consacrer un article à un grand homme que je trouve très inspirant, j’ai nommé : Pierre Rabhi.

Pour ceux et celles qui ne le connaitraient pas encore, Pierre Rabhi, aujourd’hui âgé de 78 ans, est un paysan, écologiste, philosophe et écrivain français d’origine algérienne, qui défend depuis des décennies un mode de vie et des pratiques agricoles plus respectueux de l’humain et de l’environnement.

Il a créé avec Cyril Dion (co-réalisateur du film documentaire Demain) le fameux Mouvement Colibris en 2007, visant à promouvoir une société plus humaine et écologique. Ce mouvement tire son nom d’une légende, que voici :

Un jour, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! ». Et le colibri lui répondit : « Je le sais, mais je fais ma part. »

Pierre Rabhi est également reconnu comme expert international pour la sécurité alimentaire et partage son savoir-faire et ses connaissances dans le monde entier.

Bref, vous l’aurez compris, quand je dis que c’est un grand monsieur, je ne mens pas. 😉

J’ai visionné une vidéo qui m’a tellement parlé que je souhaitais vous la faire découvrir. Elle est relativement courte (ce n’est donc pas un gros pavé qui pourrait être rébarbatif pour certains, moi la première je préfère les vidéos claires et concises), mais reste néanmoins très complète car l’essentiel est dit. Les paroles de Pierre Rabhi sonnent tellement juste à mes oreilles, sont tellement criantes de vérité et de simplicité… j’espère que vous ressentirez la même chose !

Il y explique, comme dans nombre des ses vidéos, livres, conférences ou interviews, que le modèle de société dans lequel nous vivons n’est pas bon et mène à la catastrophe, tant sur le plan humain qu’environnemental. « Si nous nous accrochons à notre modèle de société, c’est le dépôt de bilan planétaire » , dit-il. Il nous invite à repenser la vie, à revoir totalement notre monde, selon un mode sociétal à la fois sobre et puissant. Il explique en effet que la vraie puissance n’est pas dans le modernisme et le consumérisme à outrance, mais dans la capacité à se contenter de peu et à produire de la joie. Il ajoute que notre société déborde de tout mais que la France est pourtant l’un des pays les plus gros consommateurs d’anxiolytiques au monde… c’est bien que nous ne sommes pas heureux dans ce schéma de vie. Il met l’accent sur le fait que les enfants devraient être éduqués dès leur plus jeune âge au contentement, à l’écologie et aux bases essentielles de la vie, et non à devenir de futurs consommateurs, les structures éducatives donnant malheureusement plus d’importance à tout ce qui est superflu…

Vous pouvez tout acheter sauf la joie. Il n’y a pas de supermarché où acheter de la joie.

J’aime souvent parler de décroissance épanouie lorsque j’évoque le style de vie vers lequel je tends, toujours un peu plus, progressivement. Cela rejoint totalement la fameuse « sobriété heureuse » que prône Pierre Rabhi. Je suis loin d’être une parfaite écolo minimaliste, mais j’avance chaque jour un peu plus en ce sens. Ma façon de penser, de voir les choses, de vivre, évolue.

Et sans plus attendre, voici donc la vidéo que je souhaitais partager avec vous aujourd’hui. N’hésitez surtout pas à me dire ce que vous en aurez pensé après l’avoir visionnée, votre ressenti, ce que vous pensez de notre société actuelle, quel est votre mode de vie, comment vous voyez l’avenir, si vous êtes plutôt d’accord ou en désaccord avec ce que dit Pierre Rabhi… Le débat est ouvert ! ^^

Pour en savoir plus sur Pierre Rabhi et ses actions, je vous invite à visiter le site Internet qui lui est dédié.