Écologie globale

Conseils pour une fête d’Halloween écoresponsable

Comme bon nombre de fêtes, la terrifiante Halloween a vite fait d’être synonyme de surconsommation, d’achats peu sains ni éthiques et de déchets, impactant l’environnement (et notre santé). Et oui : Halloween est aussi effrayante pour la planète ! 👻🧛‍♂️ Emballages de bonbons (chimiques) à gogo, plastic power, vaisselle et décorations jetables, ça fait peur, non ?!

Et si l’on revoyait Halloween différemment, en version green power ? C’est possible et je vous donne dans cet article plusieurs astuces et conseils pour une fête d’Halloween écoresponsable. Parce qu’on peut tout à fait s’amuser, prendre plaisir à se déguiser, décorer sa maison ou son jardin et se goinfrer de gourmandises, sans pour autant nuire à la planète ! 😊

Conseils pour un Halloween écoresponsable

1. Trick or treat ! Des sucreries en vrac tu achèteras

Les bonbons et autres gourmandises sont généralement vendus dans un emballage plastique… quand ils ne sont pas en plus emballés individuellement à l’intérieur de cet emballage. 😑 La solution ? Réduisez au maximum les emballages en achetant en vrac, en gros format sans suremballage ou encore en préparant des gourmandises maison avec des ingrédients achetés le plus possible en vrac.

Tournez-vous vers les magasins biologiques et les épiceries spécialisées comme day by day, Boomerang, Am Stram Grammes ou encore Au Grammes près, pour n’en citer que quelques-unes au niveau local (06). Day by day est cependant implanté un peu partout en France.

Privilégiez les sucreries biologiques, ou d’un artisan local en lequel vous avez confiance niveau qualité des matières premières utilisées. Vérifiez que les bonbons ne comportent pas d’ingrédients douteux comme des arômes artificiels, de la gélatine, des colorants non naturels ou non végans… Pour exemple, l’additif E120 est un colorant rouge issu d’un insecte : la cochenille.

Et au lieu de gaver les bambins de bonbons très sucrés et peu sains, pensez aussi au chocolat noir (pourquoi pas en vous rendant chez un artisan chocolatier pour un Halloween plus haut de gamme ? 😀), aux energy balls, aux biscuits, aux oléagineux enrobés de chocolat, etc. Dans tous les cas, privilégiez les achats dans vos propres contenants réutilisables chaque fois que possible.

Tous les emballages qui seraient malgré tout générés seront évidemment jetés de la manière adéquate pour aller jusqu’au bout de la démarche. Renseignez-vous sur les consignes de tri dans votre commune auprès de votre mairie ou sur le Guide du tri si vous avez un doute.

2. Des décos naturelles et/ou durables tu privilégieras

La nature peut vous offrir de magnifiques décorations pour votre fête d’Halloween écoresponsable. Feuilles mortes à la jolie couleur automnale, branches, glands, mousse, pierres… mais aussi citrouille et autres cucurbitacées… C’est bien plus esthétique que des décos en plastique made in China, non ? 😀

Pour une lumière tamisée, choisissez des bougies naturelles, sans parfum de synthèse, en cire d’abeille ou en cire végétale, à la place des bougies à la paraffine, qui est un dérivé du pétrole. (Sur mes photos, on voit des bougies non naturelles, mais elles sont de seconde main et je me les suis procurées il y a plusieurs années, donc je continue avec.)

Optez aussi pour de la seconde main, de la récup’. Ainsi, même si ça viendrait de Chine, pas de production d’objets neufs, ils existent déjà ! Pas d’emballage non plus, les objets d’occasion ayant normalement déjà servis et ne possédant donc plus leurs emballages d’origine. Qui plus est, vous ferez des économies. Il existe plein de sites de ventes d’occasion ou de dons, des groupes Facebook de trocs…

Les photos ci-dessous présentent les objets décoratifs sur la thématique d’Halloween que je possède. Aucun n’a été acheté neuf. Ils proviennent de vide-greniers ou de gratiferias.

Si vous avez accumulé des feuilles de papier couleur depuis le collège, vos cours de dessin, vos études, fabriquez des décorations en papier. 😉

Enfin, pensez réutilisable : conservez ce qui peut l’être d’année en année. Les matières organiques peuvent être compostées. Les cucurbitacées fraîches encore entières et comestibles (certaines sont juste ornementales) seront cuisinées après Halloween ! 😉

3. Un repas zéro déchet et de saison tu offriras

Si vous recevez pour la soirée d’Halloween, cuisinez des produits de saison, et toujours en gardant à l’esprit d’éviter au maximum les emballages à l’achat (et après, évidemment 😉).

Si vous avez creusé des courges pour réaliser certaines décorations, n’hésitez pas à en cuisiner la chair (en velouté, quiche, tartelettes, muffins…) ainsi que les graines (à rincer et à bien faire sécher plusieurs heures avant de griller au four env. 20 min à 180 °C avec un très léger filet d’huile, sel et épices) !

Bien entendu, pas de vaisselle jetable ni d’essuie-tout, mais de la vaisselle réutilisable et des serviettes en tissu, ou de l’essuie-tout lavable !

4. Des costumes homemade ou d’occasion tu choisiras

Pour les déguisements, on atterrit direct sur la case Seconde main sans passer par la case Neuf ! Vous dénicherez certainement des déguisements ou des vêtements qui pourront faire office de déguisements dans les friperies, vide-greniers, Emmaüs, etc. La Case Prêt ou Location est pas mal non plus, pensez-y. 🙂 

Et sinon, pourquoi dépenser de l’argent quand on peut utiliser de vieux vêtements ou des tissus que l’on a déjà ? Il suffit de les détourner de leur usage habituel, de les déchirer ou de les tacher au besoin… hop, un peu de créativité et votre costume est prêt ! Un vieux drap blanc ? Oh le joli fantôme ! Une paire de collants troués ? Une robe sombre, voire gothique ? Hop, un costume de zombie, vampire au féminin ou autre créature terrifiante ! Pantalon noir, chemise blanche et gilet rouge (sans manches) feront un excellent début de Dracula, dont il ne restera plus que la cape à trouver ou à fabriquer.

D’année en année, tournez avec ce que vous aurez récupéré/fabriqué au fil du temps, combinez les pièces différemment, afin de pouvoir changer de costumes régulièrement sans pour autant en racheter un et rester ainsi dans une démarche de fête d’Halloween écoresponsable.

5. Du maquillage naturel et zéro déchet tu utiliseras

Si vous avez déjà du maquillage en votre possession, utilisez-le.

Sinon, optez pour du maquillage naturel, écologique, sans produits toxiques dedans et générant peu de déchets/d’emballages, comme celui proposé par la marque Zao qui est 100 % naturel, bio, végan et rechargeable.

Beaucoup plus économique, et pour vous éviter d’acheter du maquillage si vous n’en mettez pas habituellement, pensez aux ingrédients de votre cuisine qui ont un pouvoir colorant. Du curcuma pour une coloration jaune, du cacao pour une teinte brune, de la betterave pour du pourpre, de la fécule pour obtenir un teint blanc, de la sauce tomate, barbecue ou ketchup pour reproduire des taches de sang…

6. L’inspiration pour créer de tes petites mimines tu trouveras

Internet et Pinterest seront vos meilleurs alliés pour trouver l’inspiration ! Que ce soit en termes de cuisine, de décos, de maquillage ou de costumes d’Halloween, vous n’aurez que l’embarras du choix ! Bien sûr, il y a aussi les recettes proposées sur ce blog. 😉

Source pngall.comLicence CC BY-NC 4.0

Voilà, j’espère que ces quelques conseils vous permettront d’aborder Halloween de manière plus écoresponsable sans perdre en plaisir et amusement, et même en gagnant en qualité ! 😊

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager et à commenter ! 😊
Vous pouvez aussi soutenir mon travail sur Tipeee, merci d’avance ! 🙏
Découvrez mes services de création de contenu pour votre marque ou entreprise !