Zéro déchet

Café zéro déchet ou presque

Vous êtes très nombreux à consommer du café (je dis vous, car je n’en fais pas partie 😉). Vous êtes également de plus en plus nombreux à vouloir réduire vos déchets et à me demander, lors d’accompagnements par exemple, quelles sont les solutions existantes pour obtenir un café zéro déchet, ou du moins pour réduire les déchets d’emballage à défaut de les éliminer complètement.

Aujourd’hui, je vous propose donc un tour d’horizon des différentes solutions disponibles sur le marché à ma connaissance : certaines sont complètement zéro déchet, d’autres moins, mais vous permettront néanmoins de réduire les emballages.

Mains tendues remplies de grains de café, à moudre pour obtenir un café zéro déchet, sans emballage

Un café zéro déchet s’il vous plaît !

La capsule rechargeable

Si vous êtes fan du café en capsules individuelles, alors, les capsules rechargeables devraient vous plaire ! Il en existe en inox ou en plastique. Je ne peux que vous conseiller vivement d’opter pour celles en inox. Elles sont certes plus chères à l’achat mais très vite rentabilisées par rapport aux capsules à usage unique. Elles sont surtout saines et vraiment durables dans le temps (genre vous pouvez les garder à vie).

Les capsules en plastique peuvent se fragiliser à la longue, et il n’est plus à démontrer que ce n’est pas ce qu’il y a de mieux pour la santé, surtout en contact avec un produit chaud, comme le café. Avec la chaleur, des substances nocives issues du plastique peuvent en effet migrer dans votre boisson ou nourriture.

Vous pourrez trouver des capsules rechargeables en inox dans l’e-boutique zéro déchet ZoEssentiels. Vous pouvez d’ailleurs bénéficier d’une remise de 5 % sur tout le site avec le code affilié TOMATEZD (hors promo).

Fini les capsules en aluminium mélangé à du plastique dont le recyclage est difficile, minime et très énergivore, en plus de se faire en Asie.

Autre avantage : vous pourrez choisir votre café et ne plus être limité par le catalogue de la marque de votre machine à café.

Et inutile de changer votre machine à café : remplacez simplement vos capsules jetables par des capsules compatibles en inox. (Demandez bien au vendeur si les capsules sont effectivement compatibles avec votre machine si vous ne trouvez pas l’information dans la boutique).

Le filtre à café réutilisable

Si vous avez une cafetière à filtre, alors c’est le filtre à café réutilisable, lavable ou encore perpétuel, selon le nom qu’on lui donne, qui saura vous satisfaire. Le même que le filtre que vous connaissez, mais en version non jetable ! Il peut être en tissu (généralement en lin ou en coton), 100 % inox ou encore en inox couplé à du plastique. Là encore, si vous pouvez éviter la présence de matière plastique, c’est toujours mieux pour votre santé.

ZoEssentiels en propose en coton, de fabrication artisanale française (n’oubliez pas la réduction de 5 % avec le code TOMATEZD). Le collectif Mouche-Cousue, à Nice, en propose également.

Le porte-filtre

Le porte-filtre, c’est une sorte d’entonnoir ayant la forme d’un filtre. Choisissez-le en porcelaine, en faïence, en inox ou en verre… mais pas en plastique. 😉

Vous le posez sur votre tasse, une carafe ou une théière, vous y insérez un filtre à café réutilisable, que vous remplissez de café moulu. Vous ajoutez de l’eau bouillante et ça filtre directement dans le contenant en-dessous. Votre café zéro déchet est prêt !

3 porte-filtres à café au-dessus de 3 cruches
Photo : Loutsa torréfacteur

La cafetière italienne

La cafetière italienne, aussi appelée moka, serait la plus utilisée au monde. Elle peut être en aluminium (à éviter !) ou en acier inoxydable, comme celle que vous pourrez trouver, là encore, dans la boutique ZoEssentiels, avec des informations détaillés sur son utilisation. (Remise de 5 % avec le code affilié TOMATEZD)

Elle se compose de trois compartiments et se place sur la plaque de cuisson pour chauffer. Certains modèles peuvent être à branchement électrique. Il n’y a pas besoin de filtre, ce dernier étant inclus à la cafetière.

Il suffit de remplir le compartiment inférieur d’eau, de remplir celui juste au-dessus de café moulu et de faire chauffer environ 5 minutes. En chauffant, l’eau se transforme en vapeur sous pression. La pression fait ensuite remonter l’eau dans les compartiments, qui va alors se mélanger au café moulu puis passer dans la cheminée centrale jusqu’au compartiment supérieur. Votre café est prêt.

La cafetière à piston

La cafetière à piston en acier inox et verre est assez minimaliste (veillez, comme à chaque fois, à ce qu’il n’y ait pas de présence de plastique à l’intérieur). Elle ne prendra pas beaucoup de place et est très abordable.

On place le café moulu au fond, on ajoute de l’eau bien chaude et on met le couvercle pour laisser infuser quelques minutes. Puis on actionne doucement le piston en l’enfonçant jusqu’au fond du bécher. On laisse éventuellement un peu décanter ou on sert aussitôt.

Table dressée avec une cafetière à piston, pour un café zéro déchet
Une cafetière à piston, pour un café zéro déchet

La cafetière à percolateur

La cafetière à percolateur a l’avantage de pouvoir broyer le café. Elle est considérée comme le top pour les vrais amateurs de café. Le café est en effet fort en arômes, épais et recouvert d’une fine mousse claire, comme dans les bars.

On peut parler de café haut de gamme de par ses qualités gustatives et sa « consistance », mais aussi de par le prix de cette cafetière, beaucoup plus onéreuse que les autres. Ceci étant, elle devient rentable sur quelques années seulement, le prix d’une tasse de café réalisée avec la machine à percolateur étant bien moins cher que celui d’un café réalisé avec une capsule classique.

La capsule compostable

Il existe enfin des capsules végétales à base d’amidon de maïs, mais celles-ci restent à usage unique et ne peuvent bien souvent être compostés qu’en composteur industriel et non chez soi ! Cela me semble donc une mauvaise bonne idée…

Soyez très vigilant si vous portez malgré tout votre choix sur cette dernière option, en vérifiant bien que vous pouvez les compostez dans votre propre composteur.

Petit aparté sur le café instantané et les succédanés

Le café instantané, aussi appelé café soluble ou en poudre, contient en moyenne deux fois plus d’acrylamide que le café torréfié frais. Il s’agit d’une substance chimique qui se forme lors de la torréfaction des grains. Elle pourrait notamment avoir des effets cancérigènes pour l’Homme. On en trouve dans beaucoup de produits alimentaires du quotidien, notamment cuits au four ou frits.

De plus, le procédé de production du café instantané, qui demande une déshydratation par lyophilisation ou atomisation, me semble plus énergivore.

Les succédanés de café, c’est-à-dire les « faux cafés » à base de chicorée, d’orge, et autres plantes, ne sont pas en reste, avec un taux d’acrylamide plus de quatre fois supérieur au café torréfié frais.

Si vous ne jurez que par cela, que vous ne voulez absolument pas passer à autre chose, alors optez pour des contenants familiaux et non des dosettes individuelles, afin de générer moins de déchets. Mais comme vous avez pu le voir dans cet article, il y a plein d’autres possibilités, meilleures pour la santé et pour l’environnement ! 😉

Sources : Wikipédia, infosante24.com.

Où et comment acheter son café ?

Pour du café vraiment zéro déchet, l’idéal est d’acheter votre café en vrac, dans votre propre contenant. Généralement, on le trouve en grains entiers, qu’il suffit de moudre sur place ou bien chez soi, à l’aide d’un moulin à café ou d’un robot mixeur. On peut trouver des grains de café sans emballage dans des magasins spécialisés dans le vrac ou chez des torréfacteurs.

Dans les Alpes-Maritimes, vous avez par exemple le magasin day by day qui en vend à Nice (et qui existe partout en France) ou encore l’épicerie Boomerang à Mouans-Sartoux, qui dispose d’une belle gamme de cafés biologiques.

Si vous optez pour du café moulu, emballé, essayez de voir s’il existe des formats plus gros, qui vous permettront d’en racheter moins souvent, et donc de générer légèrement moins de déchets. Dans tous les cas, ce sera toujours infiniment mieux que les dosettes individuelles !

Choisissez si vous le pouvez du café biologique et équitable, pour à la fois vous assurer un café sans pesticides ni engrais de synthèse, et assurer une juste rémunération et de bonnes conditions de travail des employés.

Et si vous souhaitez changer de machine à café, pensez toujours à vous tourner d’abord vers le marché de l’occasion avant d’acheter neuf. 😉 Vous pourrez très certainement trouver votre bonheur sur des sites comme Leboncoin, des sites de troc ou de dons ou encore en vide-greniers.

Et qu’est-ce qu’on fait avec le marc de café ?

Le marc de café est un précieux déchet !

C’est par exemple un excellent engrais. Jetez-le – une fois bien sec – dans votre compost (vous obtiendrez un super compost bien riche), ou directement dans la terre, ou au pied des plantes.

Il peut également être utilisé pour réaliser des gommages corporels. Vous pouvez le faire sécher puis le conserver dans un bocal. Pour le gommage, il suffit de mouiller la partie du corps que vous souhaitez exfolier, de la savonner (facultatif) et de venir y frotter délicatement un peu de marc de café, avant de rincer. L’idéal est de le faire sous la douche. Le marc étant d’ailleurs très bon pour entretenir/déboucher les canalisations (idéalement avec de l’eau chaude), vous ferez d’une pierre, deux coups. 😉

Le marc de café peut aussi être utilisé comme poudre à récurer. On trouve d’ailleurs dans le commerce des savons au marc de café pour faire la vaisselle. Il est de surcroît nettoyant, dégraissant, et neutralise les odeurs. Bref, un véritable produit ménager à lui tout seul. 😉

Enfin, innovez en cuisine ! Le marc de café est un très bon exhausteur de goût. Utilisez-le comme une épice, en en saupoudrant sur vos plats ou dans une sauce, en en ajoutant dans des gâteaux, etc. Faites-le infuser dans du lait ou de la crème liquide puis filtrez pour parfumer panna cottas et autres crèmes dessert.

Du marc de café

{Cet article contient des codes promo ou liens affiliés.}

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager et à commenter ! 😊
Vous pouvez aussi soutenir mon travail sur Tipeee, merci d’avance ! 🙏