Lecture

Aline Gubri nous guide vers une alimentation durable

Après un premier opus Zéro plastique, zéro toxique en 2017 dans lequel l’autrice explique comment facilement réduire ses déchets, nettoyer sa maison sans polluants, fabriquer ses cosmétiques sans produits toxiques ou encore moins gaspiller, Aline Gubri revient cette année avec Le Guide de l’alimentation durable.

Au menu (non exhaustif) :

  • Aliments les plus impactants pour la planète
  • Aliments les plus pollués
  • Aliments les plus respectueux du climat
  • Décorticage des labels environnementaux
  • Jetable vs réutilisable en cuisine
  • Différents matériaux présents dans notre cuisine
  • Agriculture conventionnelle vs biologique
  • Décodage des œufs
  • Recettes à impact environnemental faible
  • Interviews de différents acteurs du secteur alimentaire et de personnalités en faveur d’une alimentation plus durable
Découvrez le livre !

Ce que j’en ai pensé

Ce livre bien construit est très intéressant, documenté et complet. Cela va même au-delà de ce que le titre pouvait laisser présager. On ne reste en effet pas uniquement sur le contenu de notre assiette : Aline va beaucoup plus loin et passe par exemple en revue les différents matériaux que l’on peut avoir dans notre cuisine pour contenir, cuire ou conserver nos aliments, en mentionnant leur impact sur l’environnement et notre santé, et en nous disant lesquels privilégier. Elle décortique également les divers labels environnementaux existants, nous met en garde contre les labels « bidons » qui ne sont que du greenwashing de grands groupes industriels, afin de nous aider à nous y retrouver et à faire un choix averti.

Elle nous parle du compostage, nous donne des tas d’astuces anti-gaspi (et pas qu’en cuisine), nous présente aussi 25 recettes aux impacts environnementaux faibles, simples et rapides à préparer au quotidien, en nous fournissant des astuces de conservation, anti-gaspi (utiliser les restes potentiels d’une recette pour en réaliser une autre du livre), ou spécial « j’ai pas le temps » (cuisiner en grande quantité pour plusieurs jours, en accommodant différemment).

Surtout, Aline nous déculpabilise. Elle nous incite simplement à faire de notre mieux, sans forcément tout faire, ni à la perfection. Elle se prend souvent en exemple, en expliquant : « voilà, moi non plus je ne suis pas parfaite, et ce n’est pas grave ».

Le Guide de l’alimentation durable est une mine d’or qui regorge d’infos et de bons conseils pour une transition vers une alimentation plus durable, consciente et responsable. Même moi qui ne m’y connais pas trop mal sur le sujet, j’ai appris des choses. 😏 Je le recommande ainsi à tous, et plus particulièrement aux personnes qui ne savent pas trop comment s’y prendre pour entamer leur transition alimentaire : ce livre sera votre guide et vous facilitera grandement la tache !

{Cet article contient des liens affiliés.}

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager et à commenter ! 😊
Vous pouvez aussi soutenir mon travail sur Tipeee, merci d’avance ! 🙏