Lecture

Famille en transition écologique, de Jérémie Pichon et Bénédicte Moret

On connaissait le premier opus à succès Famille (presque) zéro déchet de Jérémie Pichon à l’écriture et Bénédicte Moret aux illustrations, dans lequel était présentée la démarche zéro déchet avec tout un tas d’astuces et de conseils pour réduire ses déchets. Suite à quoi, un deuxième ouvrage adapté aux enfants voyait le jour. Avec leur troisième ouvrage, Famille en transition écologique, ils vont encore plus loin. Davantage de domaines sont abordés pour se lancer dans une véritable transition écologique globale : économique, sociale, environnementale, sanitaire et politique.

En effet, le zéro déchet, c’est formidable, et nécessaire (ce n’est pas moi qui vous dirais le contraire !), car cela permet notamment de réduire considérablement son impact dans le domaine de l’alimentation et des biens de consommation. Mais ce n’est pas suffisant. Famille en transition écologique permet de passer au niveau supérieur pour avoir un impact notable plus étendu.

Aidé d’ingénieurs spécialisés en bilan carbone et analyse de cycle de vie, Jérémie Pichon nous invite à prendre nos responsabilités et à ne plus attendre que le changement vienne des autres, de plus haut. En se basant sur le mode de vie d’une famille française moyenne, il nous incite à agir à notre échelle, à passer du statut de (sur)consommateur à celui d’utilisateur. Pour cela, il nous propose un ensemble d’actions prioritaires concrètes à mener afin de pouvoir continuer à vivre dans un monde viable, en limitant le réchauffement climatique et toutes les conséquences néfastes qui en découlent.

L’auteur fait tout d’abord le bilan de notre monde/société actuel(le) et de ce qui risque de se produire.

On y (re)découvre par exemple que notre planète a perdu 60 % de ses animaux sauvages en 50 ans, dû à l’urbanisation, l’agriculture intensive, la déforestation, entraînant la perte des habitats des animaux.

La fonte du permafrost – sol gelé dans le Grand Nord contenant des milliards de tonnes de CO2 et de méthane dont le pouvoir de réchauffement est 25 fois supérieur à celui du CO2 –, a commencé et engendrera la libération de virus inconnus qui y sont contenus.

Sont également mis en lumière les effets plus que catastrophiques qu’engendrerait un réchauffement climatique de 5 °C (on sait à présent qu’il est impossible de ne pas dépasser le seuil des 2 °C) qui nous pend au nez si on n’agit pas drastiquement sans plus attendre.

Chaque secteur prioritaire où il est essentiel de modifier son comportement est détaillé, en nous expliquant quoi changer et comment le faire.

On apprend ainsi que le secteur qui a le plus gros impact environnemental du point de vue du bilan carbone d’une famille française type est… notre argent en banque ! Celui-ci génère en moyenne 41 % des émissions carbone totales. C’est énorme. En réalité, notre argent ne nous appartient pas. Les banques le placent où elles veulent dans le monde pour générer des centaines de milliards d’euros chaque année, en soutenant par exemple des projets basés sur les énergies fossiles, des projets de spéculation financière, des projets détruisant les écosystèmes, des communautés humaines locales, etc.

Action à mener : changer de banque si c’est possible – le livre dresse un tableau comparatif des banques françaises, de la plus « polluante » à la plus clean – ou placer notre argent dans des initiatives alternatives qui redirigent notre argent vers des projets et entreprises solidaires et responsables, non spéculatifs, d’intérêt général et respectueux de l’humain et de son milieu (Terre de Liens, Blue Bees, Slow Money…).

Le deuxième secteur le plus impactant est celui des transports, et plus particulièrement l’avion, dont il faut bien évidemment plus que réduire l’usage. À la troisième place du podium, on trouve le secteur du BTP et du logement.

Bref, je ne vous dis pas tout et je vous invite à vous procurer ce livre très intéressant pour en apprendre davantage sur le fonctionnement, ou plutôt les dysfonctionnements, de notre société et pour faire une réelle différence !

Découvrez le livre !

{Cet article contient des liens affiliés.}

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager et à commenter ! 😊
Vous pouvez aussi soutenir mon travail sur Tipeee, merci d’avance ! 🙏