Zéro déchet

Réduire les déchets/le plastique dans sa salle de bains

Vous le savez, mon leitmotiv est : moins de déchets tu produis, mieux tu te portes, et la planète aussi.

Aujourd’hui, c’est dans la salle de bains que je vous emmène pour tenter de réduire vos déchets et votre consommation de plastique, parce que les déchets, on peut s’en passer, et que le plastique, c’est pas fantastique ! [Oui, je fais des rimes de grande classe] 😜

Voici donc une liste d’alternatives durables, plus écoresponsables et plus saines que les produits conventionnels que vous utilisez peut-être encore au quotidien. Vous allez voir, ça va être la (green) révolution dans votre salle de bains !

  • Remplacer le gel douche et le pousse-mousse par un savon solide (de préférence saponifié à froid). Exit les emballages superflus, les flacons en plastique et en plus, les savons durent beaucoup plus longtemps donc économies à la clé !
  • Remplacer le tube de dentifrice classique par un dentifrice solide (ou de l’huile de coco vendue en bocal en verre)… idem, même raisons que ci-dessus.
  • Remplacer les rasoirs jetables et les bandes de cire par un épilateur électrique ou un rasoir non jetable (en inox).
  • Remplacer les cotons démaquillants jetables par des lingettes en tissu lavables.
  • Remplacer les serviettes hygiéniques et les tampons conventionnels par des serviettes hygiéniques lavable, une coupe menstruelle (cup) ou des culottes de règles (profitez de codes promo dans mon article sur les culottes menstruelles !).
  • Remplacer le déodorant conditionné en flacons plastiques et pulvérisateurs métalliques par un déodorant sans sels d’aluminium ou autres ingrédients potentiellement nocifs, 100 % naturel et dans un contenant réutilisable.
  • Remplacer la brosse à dents en plastique classique par une brosse à dents en bois, généralement en bambou, ou par une brosse à dents (plastique, bioplastique, parfois en bois, la tête restant en (bio)plastique) à tête remplaçable recyclable.
  • Remplacer les coton-tiges par un oriculi, un cure-oreille en bambou ou en métal, qu’il suffit de nettoyer sous l’eau.
  • Remplacer les tubes ou pots de crème visage et corps suremballés et aux multiples ingrédients souvent douteux par une petite bouteille d’huile adaptée à votre peau (non comédogène) et du gel d’aloe vera (certes dans un flacon plastique mais beaucoup plus naturel et qui dure longtemps ; je vous fais d’ailleurs tout un topo sur l’aloe vera dans un article dédié si ça vous intéresse).
  • Remplacer les gommages du commerce contenant des microbilles en plastique et étant vendus dans des tubes ou pots en plastique par des gommages naturels faits maison à la dernière minute (marc de café, thé finement mixé, sucre, additionné d’un corps gras ou onctueux comme de l’huile ou du yaourt en infime quantité par exemple).
Image par Monfocus de Pixabay

Vous pouvez trouver tous ces produits en boutiques physiques (notamment Wakey Cosmétiques, Day by Day, Bérénice & Églantine ou encore Biocoop à Nice) ou à défaut en ligne. Idéalement, privilégiez les produits bio, (vraiment) naturels, artisanaux, dont la composition est bien meilleure et l’impact environnemental moindre. Ne vous faites pas avoir par des marques qui surfent sur la tendance verte mais qui n’ont rien de naturel… lisez toujours bien la composition des produits ! Préférez donner votre argent à une petite marque ou à une boutique vraiment éthique et engagée, même si c’est un peu plus cher.

Vous pouvez également fabriquer vous-mêmes certaines choses à moindre coût, comme votre déodorant, votre dentifrice, ou encore vos lingettes et vos serviettes hygiéniques lavables si vous avez l’âme d’une couturière.

Bien entendu, ne jetez rien ! Terminez vos produits actuels avant de passer au zéro déchet, ou donnez-les si vous êtes pressés.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager et à commenter ! 😊
Vous pouvez aussi soutenir mon travail sur Tipeee, merci d’avance ! 🙏
Découvrez mes services de création de contenu pour votre marque ou entreprise !