Trucs et astuces

Astuces anti-gaspi en cuisine {Zéro Déchet}

Bonjour les loulous !

Vous le savez (ou pas ?), je suis l’auteure d’un livre de cuisine végétarienne intitulé La Cuisine zéro déchet, dans lequel je propose uniquement des recettes à base de fanes de légumes, épluchures de fruits et légumes, trognons de choux, pain rassis, écorces d’agrumes, etc., pour cuisiner ce que l’on considère souvent comme des déchets, qui terminent généralement à la poubelle ou au compost. La seconde option est bien évidemment préférable, mais si l’on peut cuisiner au lieu de « jeter » , pourquoi s’en priver ? Je ne dis pas de cuisiner systématiquement tous ses déchets organiques, mais de temps en temps, c’est chouette ! Vous réaliserez ainsi des recettes originales et économiques à la fois. 😏

Un autre pendant de la cuisine zéro déchet, ou anti-gaspi, est bien évidemment la cuisine des fruits et des légumes abîmés, défraîchis ou trop mûrs, celle des restes de repas, de fromage, ou encore celle des résidus fibreux issus de l’utilisation d’un extracteur de jus, par exemple.

Voici donc réunies ici quelques astuces pour ne plus rien gaspiller ou presque en cuisine ! 😉

Source : South East Radio

Astuces anti-gaspi en cuisine

  • Fruits trop mûrs ou abîmés en partie 👉 Retirez les morceaux abîmés (¼ de pêche, c’est toujours ça de pris ^^) et réalisez une compote. Vous pouvez y ajouter un légume à la saveur sucrée pour plus d’originalité : carotte, betterave… ainsi que des épices telles que du gingembre, de la cannelle, de la vanille ou encore de la cardamome. Vous pouvez aussi les transformer en confiture, en sorbet, les intégrer dans un pudding ou un gâteau.
    Avec des bananes bien mûres, n’hésitez pas à réaliser des cakes (banana bread), des bananes flambées, là encore de la confiture, de la glace (congelez les bananes tranchées sur un plateau recouvert de papier cuisson, en faisant en sorte que les tranches ne se collent pas trop entre elles. Une fois durcies, réunissez-les toutes dans un contenant pour les conserver au congélateur plusieurs semaines, ou réalisez votre glace de suite en les mixant, tout simplement !). 😋
  • Zeste d’agrumes 👉 Prélevez le zeste de vos agrumes et conservez-le : dans un bocal hermétique au réfrigérateur pendant une dizaine de jour ; au congélateur pendant bien plus longtemps en étalant d’abord le zeste prélevé à plat sur un plateau recouvert de papier cuisson, puis en réunissant le tout dans un petit bocal fermé dès que le zeste est congelé, afin qu’il ne forme pas de bloc compact ; en le faisant sécher à l’air ambiant pendant au moins 48 heures (voire plus selon le degré d’humidité de l’air), jusqu’à ce qu’il soit complètement sec et cassant. Vous pourrez ainsi l’utiliser quand bon vous semble !
  • Pain rassis 👉 Réalisez du pain perdu, des bruschettas, du pudding (sucré avec des fruits ou salé avec des légumes !), de la chapelure, de la farine (avec du pain bien sec mixé), intégrez-le dans un gaspacho, une soupe (en le mixant avec les légumes), réalisez une panzanella (salade d’origine toscane à base de pain, d’oignon, de tomate et de concombre), des croûtons à l’ail, un gratin en réalisant des couches successives de pain et de légumes, avec de la sauce tomate et/ou de la béchamel, et pourquoi pas un peu de fromage, à la manière de lasagnes. Vous pouvez aussi passer le pain rassis sous l’eau et le mettre quelques instants au four pour qu’il en ressorte comme frais, c’est magique ! Et pour plus d’idées recettes, je vous invite à vous procurer le livre Pain zéro déchet de Delphine Pocard qui recèle de recettes toutes plus originales les unes que les autres !
  • Résidus fibreux de l’extracteur de jus 👉 Réalisez des galettes avec des œufs (ou autre liant si vous avez un régime végétalien), incorporez-les dans une quiche, une soupe, un gâteau s’il s’agit de résidus de fruits, réalisez une tartinade, des boulettes…
  • Légumes abîmés, flétris ou trop mûrs 👉 Hop, à la soupe ! 😉 Vous pouvez faire une purée de légumes en cuisant vos légumes (carotte, courge, courgette…) et quelques pommes de terre à l’eau ou à la vapeur et en les réduisant en purée par la suite. Pour les tomates, si vous en avez beaucoup à écouler pour X raisons (vous en avez planté et vos plants ont beaucoup donné par exemple), l’idéal est de réaliser une bonne sauce tomate : avec un peu d’oignon revenus, éventuellement une carotte et/ou quelques champignons, des herbes de Provence, c’est trop bon ! Sinon, en version tomates concassées, ça marche aussi ! 😋
  • Des restes de fromage 👉 Intégrez-les à une béchamel, à une soupe, à la garniture de samoussas ou d’une tourte, râpez-les sur un gratin, réalisez une pizza aux fromages…
  • Un reste de pâte + un reste de légumes 👉 Faites un gratin de pâtes aux légumes !
  • Un reste de céréales ou de légumineuses 👉 Incorporez-les dans une salade.
  • Un reste de compote 👉 Intégrez-le à un gâteau pour remplacer les œufs et le beurre.
  • Un reste de légumes, de poisson, de viande, de céréales 👉 Faites des boulettes, des galettes ou une farce.
  • Un reste de pommes de terre bouillies (ou autres légumes bouillies) 👉 Réalisez une omelette, des croquettes, faites-les sauter, intégrez-les à une salade…
  • Des restes divers et variés, salés 👉 Faites-les passer dans une quiche ou une omelette. Vous connaissez la quiche fourrezytout ? C’est ma préférée ! 😜
  • Pensez aussi à congeler ! 👉 Compote, gâteaux, crêpes et pancakes, plats cuisinés (lasagnes, pizzas, quiches, gratins…), produits laitiers (fromage, crème fraîche, yaourts, lait)… Cela peut être une bonne idée pour éviter de gaspiller ou de se forcer à manger tout d’un coup. On décongèlera alors au réfrigérateur et non à température ambiante afin d’éviter la prolifération microbienne et on consommera l’aliment décongelé assez rapidement. Pour les fromages, préférez congeler ceux dont le taux d’humidité est faible, plutôt que les fromages frais par exemple, dont la texture sera altérée. Dans tous les cas, en ce qui concerne la congélation des produits laitiers de manière générale, leur texture risque d’être plus ou moins altérée selon le produit, mais cela n’empêche en rien leur consommation. Et si le « rendu » après décongélation ne vous satisfait pas pour manger le produit tel quel, à l’état brut, vous pouvez tout simplement l’intégrer dans une recette de cuisine.
  • Pour les fanes de légumes, épluchures de fruits et de légumes (saviez-vous que la peau de banane est comestible ?), okara (pulpe résultant de la fabrication du lait végétal maison), vieilles gousses de vanille et autres précieux « déchets » , je vous invite à vous procurer mon livre pour des recettes détaillées. Mais pour vous donner quelques idées, voici ce que vous pouvez réaliser : des chips d’épluchures, des soupes de fanes, de la gelée d’épluchures et de trognons de pommes et de poires, des energy balls à base d’okara, des pestos de fanes, de la poudre d’écorces d’agrumes, des desserts à la peau de banane, des galettes au vert de poireau, des pâtes fraîches aux fanes…
Couverture du livre La Cuisine zéro déchet de Stéphanie Faustin

{Cet article contient des codes promo ou liens affiliés.}

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager et à commenter ! 😊
Vous pouvez aussi soutenir mon travail sur Tipeee, merci d’avance ! 🙏
Découvrez mes services de création de contenu pour votre marque ou entreprise !