Desserts, gâteaux, biscuits and co

Le bicolore, ganache montée au chocolat blanc et fève tonka {Non-concours de Pâques}

Avec ce gâteau de Pâques, j’ai le plaisir de vous présenter le Non-concours de Pâques, un concours où il n’y a rien à gagner, tout à partager ! ^^

En effet, il m’est venu l’envie de lancer un petit défi culinaire sur le thème de Pâques. Un vaste thème, sans aucune contrainte particulière, qui permet ainsi de laisser totalement libre cours à son imagination et de se faire plaisir. Chacune des participantes – oui, il n’y a que des filles ! – a ainsi pu réaliser ce qu’elle se verrait bien manger à Pâques. Que ce soit du sucré ou du salé, du traditionnel ou de l’expérimental… tout était permis. 😊

Un petit défi sans prétention, sans rien à gagner – il ne s’agit pas d’élire la meilleure recette ou la plus belle photo –, un non-concours donc, à l’instar des divers défis culinaires de ce type qui florissent sur la blogosphère, juste histoire de partager quelque chose entre blogueuses et de permettre la découverte d’autres blogs par la même occasion.

Voilà, vous savez tout. 😊

Voici ma participation personnelle : un gâteau de Pâques, comme je vous le disais en début d’article, au cacao, agrémenté d’une ganache montée au chocolat blanc et à la fève tonka. Je le présente sous forme de petites parts individuelles.

Mon gâteau de Pâques, ou bicolore

J’ai volontairement choisi une base de gâteau qui n’est pas très riche afin de contrebalancer la ganache, beaucoup moins diététique !

De plus, je ne voulais pas qu’il y ait trop de goûts différents et que ce soit trop écœurant ou bourratif. Je suis donc restée dans la simplicité : seulement deux couches de gâteau cacaoté et deux couches de ganache au chocolat blanc. Bon, je vous avoue que la ganache à la fève tonka est à tomber ! En outre, elle n’est pas lourde mais assez aérienne, car elle est montée comme une chantilly. Et pour parfaire le tout, un demi-œuf en chocolat pour décorer. 😊

Ce gâteau de Pâques, ou bicolore, comme je l’ai appelé (fallait bien lui trouver un nom ^^), accompagnera parfaitement une petite salade de fruits ou des poires pochées par exemple.

La recette est pour un petit moule rectangulaire d’environ 22 cm x 15 cm, soit 8 parts de 4-5 cm de côté.

Bicolore et sa ganache chocolat blanc et fève tonka

La ganache :

  • 70 g de palets de chocolat blanc
  • 5 cl + 10 cl de crème liquide entière
  • 4 g de miel (moins d’une cuil. à café)
  • 1 pincée de vanille en poudre
  • 1 petit morceau de fève tonka (moins d’½)
  1. Faites bouillir 5 cl de crème liquide avec le miel, la vanille et la fève tonka râpée. Le goût de cette dernière pouvant très vite prendre le dessus, n’en mettez pas plus d’une petite demie grand maximum surtout !
  2. Retirez ensuite du feu.
  3. Ajoutez les palets de chocolat blanc (à défaut, des carreaux concassés ou râpés). Mélangez au fouet à main pour obtenir une jolie ganache uniforme. Puis incorporez les 10 cl de crème restante (froide).
  4. Placez au frais 2 h.

Le gâteau au chocolat :

  • 100 g de farine de blé bise T80
  • 20 g de cacao non sucré
  • 60 g de sucre de canne blond
  • 30 g de margarine fondue
  • 1 œuf
  • 1 cuil. à café de bicarbonate de soude juste rase
  • 7 cuil. à soupe de lait
  1. Mélangez la farine, le bicarbonate de soude, le sucre et le cacao.
  2. Ajoutez la margarine fondue, puis l’œuf et le lait. Mélangez bien.
  3. Versez la préparation dans un plat rectangulaire recouvert de papier sulfurisé. Répartissez bien.
  4. Enfournez dans un four préchauffé à 180 °C pendant environ 20 minutes.
  5. Sortez du four et laissez complètement refroidir.

Le montage du gâteau :

  1. Égalisez la surface de votre gâteau en coupant la partie bombée du dessus à l’aide d’un grand couteau. De même, égalisez les côtés. On ne gaspille rien bien sûr : enlevez juste le nécessaire et conservez ces chutes. Vous pourrez les manger telles quelles, en faire une sorte de crumble, ou encore les réduire en poudre et réaliser quelques cake pops avec, idem pour les restes éventuels de ganache.
  2. Coupez le gâteau en deux pour obtenir deux couches de gâteau.
  3. Montez la ganache au batteur électrique, comme vous le feriez pour une chantilly. Il faut que la ganache prenne l’aspect d’une chantilly ferme.
  4. Versez la ganache montée dans une poche à douille et répartissez-en uniformément sur la couche inférieure de gâteau. Disposez la deuxième couche de gâteau par-dessus.
  5. Coupez le gâteau en 8 parts carrées/rectangulaires, en essuyant le couteau après chaque coupe.
  6. Pochez joliment le reste de ganache sur chaque part et décorez d’½ œuf en chocolat.

N’hésitez pas également à réaliser mes billes surprises chocolatées ! 😉

Voici la liste de toutes les participantes qui m’ont fait le plaisir d’accepter de jouer le jeu, et chez qui je vous invite à vous rendre pour découvrir ce qu’elles ont concocté ! 😀

Gala’s blog
Clémou Cuisine
Mademoiselle Senza Glutine
Les Fées Maisons
Novice en cuisine
Craquez sans conséquence
Les recettes de Véro
Les Délices de Reinefeuille
Goûte, j’ai testé un truc !
Bulle Green
La cuisine de Miss Pat’
Passion cuisine de Sylvie

Cette recette vous a plu ? N’hésitez pas à la partager et à commenter ! 😊
Vous pouvez aussi soutenir mon travail sur Tipeee, merci d’avance ! 🙏
Découvrez mes services de créatrice culinaire pour votre marque ou entreprise !